Le Karaté un sport de self contrôle

Le Karaté un sport de self contrôle.

Quand on parle karaté, nous imaginons le combat avec des figures de voltiges, tout cela pour mettre KO l’adversaire. En réalité il n’en est rien : le Karaté un sport de self contrôle. L’origine de cet art martial remonte à plusieurs centaines d’années. Ce sont les moines qui ont développé cette technique de mouvement pour aider leur corps à supporter les longues heures de méditations.

Le Karaté un sport de self contrôle

karaté a été développé en Asie, principalement en Inde, en Chine et au Japon. Les mouvements ont été travaillé longuement pour devenir un art dans la maîtrise des mouvements, de la respiration ainsi que des émotions. D’après l’histoire, les autorités au pouvoir interdisaient aux paysans la possession d’armes, ne leur laissant que leur corps et leurs objets domestiques pour se défendre.

Aujourd’hui, vous devez avoir à l’esprit que le Karaté n’est pas un sport d’attaque, mais de défense. Le karaté permet d’avoir confiance en soi, et de se défendre en cas de danger. Se sentir en sécurité est important pour tout le monde.

Pourquoi pratiquer le Karaté ?

Pratiquer le Karaté, est avant tout l’équivalent du fitness. L’entrainement est intense et physique. Bien que chacun avance à son rythme. Et l’entrainement va aussi avec de la corde à sauter, la course … Bref vous allez transpirer c’est clair.

Que ce soit pour vous ou pour vos enfants. C’est un sport très équilibré où vous apprenez le respect, l’équilibre, la confiance en soit, le self défense et enfin le respect du Maître.

Pour un enfant hyper actif, c’est une activité qui est conseillé, il va se dépenser, se rouler par terre, faire et refaire le même mouvement plusieurs fois. C’est idéal pour lui. C’est aussi un sport de contact, l’esprit d’équipe se développe et forge la confiance en soi et en l’autre. L’âge conseillé est 6 ans.

En matériel il faut un kimono, que vous trouvez en magasin ou dans les bourses d’échanges. Ensuite il faudra acheter les ceintures en fonction du degré d’apprentissage ou « Dan ».

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d bloggers like this: