Le pou cette bête que l’on n’a pas envie de connaître et pourtant !

Le pou cette bête que l’on n’a pas envie de connaître et pourtant !

Dès que l’on parle de poux nous avons instinctivement le geste de nous gratter la tête. Ce n’est pas une maladie honteuse, ce n’est pas une carence. C’est un problème récurrent pour tous les enfants qui vont à l’école. Pour mieux le combattre il faut le connaître. Alors Le pou cette bête que l’on n’a pas envie de connaître et pourtant !

De tout temps les poux ont accompagné les humains mais aussi les animaux. Sachez qu’il y a 3 types de poux pour les humains :

Le pou de tête : que nous connaissons tous, la petite bébête qui gratte la tête

Photo d’illustration

le pou de corps : différent du pou de tête, mais qui gratte tout autant

Le pou cette bête que l'on n'a pas envie de connaître et pourtant !
source Wikipédia

le pou du pubis qui est connu de longue date sous le dénominatif de morpion

Saviez-vous qu’il y a 2 types de poux : les masticateurs et les suceurs. Chaque pou à un cycle de vie spécifique, mais la reproduction est la même. Les œufs pondus sont appelés les lentes. Ils sont collés aux cheveux et leur incubation dure 7 jours. Un petit graphique très intéressant sur le rythme de leur reproduction, le calcul est fait avec seulement 1 individu

Donc quand vous voyez un pou et attention ils sont rapides à se déplacer ! C’est que l’infestation est là depuis un moment malheureusement. C’est important de connaître cette évolution, elle vous permet de prévoir tous les traitements que ce soit pour l’enfant et la famille. Sans oublier les lessives.

Une chose que l’on ne sait pas forcement, c’est que ce sont de bons nageurs ! Donc la contamination peut aussi se faire à la piscine d’où l’importance de porter un bonnet de bain.

Enfin sachez qu’il y a environ 4000 espèces de poux parasites en fonction de l’espèce animale. Il nous reste donc 3997 espèces de poux à connaître. Sincèrement nous n’en avons pas trop envie.

Le pou respire par le corps, donc une des solutions efficaces ce sont les traitements à base de produits asphyxiants comme les huiles naturelles : olive noix de coco, monoï …

A lire aussi Les poux ces petits invités pas du tout appréciés !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :